Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bien protéger son ordinateur

Publié le par François MOAL

Comme beaucoup d'entre vous je suppose, j'ai été victime d'attaques virales importantes et dans ce cas on se sent un peu démuni : virus, spywrare, chevaux de Troie, backdoor, keyloggers etc...faut-il faire confiance à son antivirus, qu'est-ce qu'un firewall ? J'ai trouvé sur internet un site intéressant qui fait le point et qui vous aide à mieux protéger votre machine et vous propose des logiciels gratuits de protection.

http://www.futura-sciences.com/comprendre/d/dossier627-1.php

Rien ne remplace le bon sens et la vigilance et comme dit un adage bien connu : " la faille de sécurité principale se situe entre le clavier et la chaise"

Voir les commentaires

Bernache-cravant

Publié le par François MOAL

C'est en se promenant le long des plages (entre 2 giboulées) qu'on peut observer ces oiseaux marins qui ressemblent à des canards. La bernache-cravant est une oie facilement reconnaissable : le plumage dans son ensemble est sombre avec une large tache blanche sous le ventre s'étendant jusqu'à la queue. Elle nidifie dans la toundra de tout l'hémisphère nord, elle hiverne en Europe, au sud des Etats-unis et en Asie du sud. Elle vit en colonie et on la retrouve sur des vasières se nourissant surtout de plantes marines.

Voir les commentaires

Circuit de Carantec

Publié le par François MOAL

Une fois encore de nombreux adhérents ont participé à cette randonnée du dimanche après midi qui a eu lieu sur le circuit côtier de Carantec. Temps agréable et paysage magnifique ont contribué à la réussite de cette sortie qui s'est terminée par le partage de la galette. Vous pouvez consulter les photos de cette randonnée encliquant ici

Voir les commentaires

5 mn de répit pour la planète

Publié le par François MOAL


5 minutes de répit pour la planète
5 minutes de répit pour la planète
Lire l'article complet
Le 1er février 2007, dans toute la France :

Participez à la plus grande mobilisation
des citoyens contre le Changement Climatique !

L’Alliance pour la Planète lance un appel simple à tous les citoyens, 5 minutes de répit pour la planète : tout le monde éteint ses veilles et lumières le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00. Il ne s’agit pas d’économiser 5 minutes d’électricité uniquement ce jour-là, mais d’attirer l’attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d’énergie et l’urgence de passer à l’action ! 5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.

Pourquoi le 1er février ? Car le lendemain sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) des Nations Unis. Cet événement aura lieu en France : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l’urgence de la situation climatique mondiale.

Si nous y participons tous, cette action aura un réel poids médiatique et politique, moins de trois mois avant l’élection présidentielle!

Faites circuler au maximum cet appel autour de vous et dans tous vos réseaux ! Faites le également apparaître sur votre site Internet et dans vos news letters.

Contact/ information : Cyrielle, Les Amis de la Terre : 01 48 51 18 95.

Lire l'article complet sur le site des Amis de la Terre

Voir les commentaires

Hiver trop doux

Publié le par François MOAL

Des hirondelles et des oies qui oublient de migrer, des insectes méditerranéens qui remontent jusqu'en Allemagne et des floraisons précoces: la douceur de l'hiver perturbe les cycles naturels, et fournit un indice supplémentaire du réchauffement climatique. Les oiseaux migrateurs ont tendance à retarder de plus en plus leur départ, a témoigné jeudi la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), lors d'une conférence de presse.»
Des hirondelles hivernent maintenant en France au lieu de descendre en Afrique», indique Philippe Dubois, scientifique chargé du programme »avifaune et changement climatique» auprès de la LPO.Inversement, »on voit très peu d'oies et de canards, ces oiseaux restent à des latitudes plus septentrionales et n'ont pas besoin de descendre hiverner chez nous», souligne-t-il.» C'est tout bénéfice pour ces oiseaux qui viennent du nord: ils ont moins d'efforts à faire, ils restent dans les grandes réserves du nord où ils sont préservés des chasseurs», commente Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO.Mais la douceur de l'hiver a pour inconvénient de provoquer un décalage entre le pic de naissance des insectes, plus précoce, et la période de reproduction des oiseaux: les insectes pullulent quand il n'y a pas encore d'oisillons à nourrir. Ainsi, les chenilles processionnaires sont déjà sorties dans le sud de la France alors que d'habitude, on n'en voit pas avant mars ou avril, selon la LPO.
Pour les arbres fruitiers, le risque est celui d'une floraison accélérée qui les exposerait à un éventuel retour du froid.Un risque que tempère Bernard Séguin, de l'Institut national de recherche agronomique (Inra), qui explique que les arbres fruitiers encore plongés dans un état de »dormance» dont ils ne sortent qu'après une période de froid. Or, justement, il n'a pas encore fait froid puisque l'automne a été très doux et que l'hiver n'arrive pas.»
Des variations climatiques, il y en a toujours eu, mais ces changements sont particulièrement rapides», compromettant la capacité des espèces à s'adapter, souligne Robert Barbault, écologue, professeur au Muséum national d'histoire naturelle (Mnhn). »
Des espèces vont s'effondrer, d'autres vont en profiter», prévoit-il.Déjà, »des insectes répandus dans les régions méditerranéennes progressent vers le nord», précise Gérard Luquet, maître de conférences au Mnhn.La mante religieuse est passée en Belgique et le grillon d'Italie est remonté en Allemagne.
On voit même apparaître en Europe des espèces tropicales, comme l'argus des pélargoniums, un papillon originaire d'Afrique du Sud, dont les chenilles s'attaquent aux géraniums. »
En Espagne, les horticulteurs ont renoncé à le cultiver», ajoute-t-il.
En région parisienne, le lipidoptère originaire de l'Europe du sud s'est installée dans les marronniers dont il dévore le feuillage.La LPO redoute les effets du réchauffement sur l'habitat de milliers d'espèces d'oiseaux. Ainsi, la Taïga s'étend vers le nord aux dépens de la Toundra circumpolaire, mais se trouve elle-même menacée par la prolifération d'insectes rongeurs, comme les scolytes favorisés par le réchauffement. Et la montée du niveau des océans risque de faire disparaître les grandes baies et les grands estuaires, lieux d'hivernage des migrateurs.
Le réchauffement climatique pourrait entraîner la disparition de 15 à 37% des espèces animales et végétales, avaient calculé des scientifiques, dans une étude publiée dans la revue Nature le 8 janvier 2004. Source information
http://terresacree.org

Voir les commentaires

Du côté de Saint Michel en Grève

Publié le par François MOAL

Nous étions 18 pour cette randonnée de 19 kms à St Michel en Grève, chemins creux et sous bois pour la première partie et sur le parcours découverte du patrimone local : chapelles, calvaires, fontaines, château...Après le pique-nique nous avons attaqué la partie côtière plus escarpée avec des passages parfois difficiles, mais toujours un paysage grandiose. la randonnée s'est achevée par le partage de la galette dans la bonne humeur. Quelques photos à découvrir en cliquant ici

Voir les commentaires