Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces petites bêtes du jardin

Publié le par François MOAL

punaises-vertes.jpg

En général les insectes ne sont pas les bienvenus au jardin, ces petites bêtes qui grouillent , mordent ou piquent inspirent nos imaginations négatives. Le jardinier veut avoir des belles fleurs, de beaux légumes, des pelouses bien vertes et à la moindre apparition suspecte c’est la frappe chimique et en cas de résistance il change de produit, le légume doit être « propre », imaginez la tête des invités si un petit animal aboutissait sur la table familiale malgré les lavages successifs…Actuellement une prise de conscience sur les dangers du chimique en termes de pollution ou de santé commence à émerger. Le jardinier est le seul à décider : extermination totale des ennemis des fleurs, des légumes, ou faire confiance à l’une des plus grande vertus de la nature l’équilibre.

Alors moi ces petites bêtes je les laisse vivre, même si mes légumes sont parfois tachés ou mes fleurs piquées, c’est aussi ça la biodiversité

Voir les commentaires

L'Inde à Morlaix

Publié le par François MOAL

danse-Odissi.jpgLes manifestations sur l'Inde organisées par l'association AADI ont attiré de nombreux spectateurs de tous âges, films, défilé de saris, contes, initiation à la cuisine indienne, conférences et surtout le spectacle de danses indiennes interprètés par 8 danseurs et musiciens venus de l'Orissa. La danse Odissi est originaire de la région de l'Orissa, au sud du Bengale. L'Odissi tire son origine du culte de Krishna. C’est un mélange de danse pure et de danse expressive qui entraine le spectateur dans un monde émotionnel intense. Le corps de la danseuse est divisé en trois parties : la tête, le buste et le torse exécutent des mouvements complexe pour exprimer les émotions et les expressions. Tout cela demande une forte aptitude physique de la part des danseurs. Quelques photos sont disponibles sur ce lien : Photos danse Odissi

Voir les commentaires

A propos de tomates

Publié le par François MOAL

tomates01.jpgComme jardinier amateur je cultive quelques plants de tomates et il m'arrive de glaner ici ou là quelques informations c'est ainsi que j'ai pu lire dans le numero de mai de science et vie " Irriguer les tomates par l'eau de mer s'avère très profitable et cela donne des tomates gorgées d'antioxydants. L'accumulation de sel dans les tissus détruit les cellules, qui libèrent des oxydants nocifs. En réaction, le fruit produit d'avantage d'antioxydants, et le mécanisme s'accélère quand la tomate mûrit " Voilà une bonne nouvelle en cas de sécheresse...

Voir les commentaires

Randonnée dans le Yeun

Publié le par François MOAL

St-Michel-de-Braspart.JPGLa randonnée démarrait de la maison des artisans, après une marche d’ 1km environ par le GR 380-37 nous sommes arrivés en face du lac  St Michel. Ce plan d’eau de 500 ha, alimenté par quelques ruisseaux recouvre une partie des marais du Yeun. Le lac Saint-Michel est un lac artificiel : un barrage est construit sur l'Elez à la fin des années trente afin de constituer une importante réserve d'eau nécessaire au fonctionnement de l'usine hydro-électrique de St-Herbot situé en aval. En 1962, le C.E.A et EDF décident de construire la centrale nucléaire des Monts d'Arrée à BRENNILIS. Le réacteur est un réacteur expérimental, un prototype industriel destiné à prouver la fiabilité de la filière eau lourde.
En raison de la faible puissance du réacteur (70 mW) et de la situation énergétique française, celui-ci est arrêté en juillet 1985. Actuellement, la centrale est en cours de démantèlement.

Nous avons contourné la  centrale par l’est, et peu après le barrage de Nestavel nous avons fait une pause casse croûte. La deuxième partie du circuit se faisait plus dans le marais, le Youdig en breton. Le Yeun Ellez est un des berceaux du légendaire breton, entre le monde des vivants et le monde de l'au-delà des Celtes, le monde du jour et de la nuit… C'est dans ce "Yeun Ellez" que l'on peut rencontrer tous ces personnages qui peuplaient les veillées d'antan : l'Ankou, les Korrigans, les Lavandières, le Diable, les Saints, les Fées et autres personnages qui aidaient à entretenir le culte de l'âme...Après 4heures de marche nous avons quitté les "portes de l'enfer" pour rejoindre le monde "civilisé". Quelques photos sont disponibles sur ce lien : Yeun

Voir les commentaires

Mangeons des légumes

Publié le par François MOAL

pommes-de-terre-primeur01.jpgCe matin nous avons récolté nos premières pommes de terre nouvelles et ce midi nous les avons préparées, humm quel délice, avec leur peau fine rissolée dans le beurre , leur goût délicatement sucré et de savoir qu’en mangeant ainsi des légumes on peut avoir un rôle important à jouer pour lutter contre le réchauffement climatique, le plaisir n’est que plus intense. 

"Les changements de mode de vie et de comportement peuvent contribuer à la réduction des émissions (de gaz à effet de serre) dans tous les secteurs", indique le "résumé à l'intention des décideurs" politiques, approuvé par quelque 400 délégués mandatés par environ 120 pays auprès du Giec. Le GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernnemental sur l'Evolution du Climat = GIEC) a été créé en 1988 par le WMO et le PNUE. Le rôle du GIEC est " d'évaluer l'information scientifique, technique et socio-économique qui concerne le risque de changement climatique provoqué par l'homme."
Une autre option à prendre en considération est de devenir végétarien, a ajouté M. Pachauri, de nationalité indienne "Si les gens mangeaient moins de viande, ils seraient peut-être en meilleure santé. Et, en même temps, ils contribueraient à réduire les émissions générées par l'élevage des bovins", a-t-il fait remarquer.
Produire la viande, la transporter, la réfrigérer, l'acheminer dans les commerces de détail, tout cela contribue à émettre des gaz à effet de serre, a-t-il indiqué.
Selon Jean-Marc Jancovici, consultant français indépendant spécialisé dans les questions énergétiques, un kilo de boeuf, une fois arrivé dans l'assiette, correspond à 3,7 kilos de dioxyde de carbone.
Alors maugeons des pommes de terres…nouvelles…de Bretagne !!!

Voir les commentaires