Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tournepierre à collier

Publié le par Fanch

En général on observe ces oiseaux arpentanter la plage à marée basse  fouillant les algues retournant les petites pierres à la recherche de vers, crabes, crevettes petits déchets divers, mais cette après midi la mer est haute et comme il faut bien se restaurer c'est sur le macadam du quai qu'on peut  observer leur manège.


Voir les commentaires

Fleurs d'hiver

Publié le par Fanch

Bien à l'abri dans la véranda ces cyclamens ne craignent pas le froid.
































Dehors les Anthémis ont résisté et continuent de fleurir.




































Petite fleur fragile de begonia.
Pistils de Schlumbergia.
Toutes ces photos ont été réalisées avec des bonnettes de 2 et 4 dioptries à ajouter sur l'objectif 18-55 de canon en attendant d'acquérir l'ojectif macro 100mm f:2,8 de canon.

Voir les commentaires

Images de Roscoff l'hiver

Publié le par Fanch

Alors que la météo annonce des températures bien en dessous de zéro sur toute la France, de la neige et du verglas, à Roscoff nous jouissons aujourd'hui d'un temps fort agréable propice aux promenades en bord de mer

où l'on peut par exemple observer ces oiseaux blanc et noir appelés pour cette raison HUITRIER PIE, cherchant leur nourriture sur le rivage. Leur bec long et puissant leur permet de déguster  fruits de mer coquillages et crustacés.

Voir les commentaires

Images de Roscoff l'hiver

Publié le par Fanch

Sur le port cette après midi souffle un petit vent glacial de nordet, c'est la morte eau, les promeneurs se font rares et pour cause... On est bien mieux au coin du feu.

Je profite d'un  petit rayon de soleil entre de gros nuages pour faire cette photo.

Fouillant la vase du port cette aigrette cherche sa pitance.

Dans le jardin le CALLISTEMON fleurit toujours.

Voir les commentaires

Bonne année écologique 2009

Publié le par Fanch


Mon monde, ma maison

Pablo Andrès (couplet 1)
J’aimerais vivre sur une terre saine,
respirer jusqu’à la fin de mes jours un peu d’air frais.
Un peu de respect. Vivre digne, bien, mais sans excès.
J’aimerais partager mes biens avec mes frères et mes sœurs d’Afrique et d’Asie; nord- sud - est - ouest.
J’aimerais qu’on change ces hommes qui ne pensent qu’au présent,
ne pensent qu’à se remplir la panse, qu’est-ce qu’il nous reste à présent?
Atmosphère malsaine, lourde et pesante.
Oppressant est l’air que l’on ramasse,
besoin d’un masque pour marcher dans la masse.
Vendre son âme pour amasser les liasses.

Cleo
Un peu de lueur pour un monde meilleur.
Un peu de lumière pour faire mieux que hier.

Pablo Andrès (refrain)
Mon monde, ma maison, mon jardin, ma raison de vivre.
Mon berceau, mon poumon, mon monde.
Moi, je l’aime comme ma mère, le chéris comme ma terre.
Le bénis chaque jour.
Alors peut-être que je l’idéalise,
mais j’aimerais qu’il réalise,
que rien faire est un risque…
rien faire est un risque.

Pitcho (couplet 2)
J’aimerais voir l’homme s’engager à changer le monde qu’il a saccagé.
A changer le nombre des pauvres cachés dans l’ombre des riches.
Que l’amour nous dirige, plus que nos finances.
Reprendre confiance à la vie, à l’avenir.
Et prendre conscience que nos ambitions égoïstes nous trahissent.
Regarde ce qui nous arrive, nos sources se tarissent.
Nos terres deviennent arides et austères,
on sera haït par nos mômes si on se tait, si on ne se rallie pas a la cause.
Qu’on ne réalise pas que la chose s’aggrave.
On se gave sans un regard sur nos restes et nos déchets,
sans prendre garde de ce qu’il nous reste de nos échecs,
que la conquête sur la nature parfois nous dessert.

Pitcho (refrain) :
Mon monde, ma maison, mon jardin, ma raison de vivre.
Mon berceau, mon poumon, mon monde.
Moi je l’aime comme ma mère, le chéris comme ma terre.
Le bénis chaque jour.
Alors peut-être que je l’idéalise,
mais j’aimerais qu’il réalise,
que rien faire est un risque…
rien faire est un risque.

Cleo (couplet 3)
Un peu de lueur pour un monde meilleur.
Un peu de lumière pour faire mieux que hier.
Quand on est au plus bas on peut tomber de haut
On vit les plus petits espoirs pour les plus grandes causes.
Si tout parait tranquille si rien n’est acquis l’espoir nous anime.
Si les doutes nous poursuivent c’est la foi qui nous guide dans le combat qu’on livre.
Ne rien faire est un risque.

Pablo Andrès et Pitcho (refrain) :
Mon monde, ma maison, mon jardin, ma raison de vivre.
Mon berceau, mon poumon, mon monde.
Moi je l’aime comme ma mère, le chéris comme ma terre.
Le bénis chaque jour.
Alors peut-être que je l’idéalise,
mais j’aimerais qu’il réalise,
que rien faire est un risque…
rien faire est un risque.

  • Musique: SERGE IMANI
  • Auteurs : PABLO ANDRES - PITCHO - CLEO
  • Mixé et enregistré au studio Caraïbes par MICHAEL TOCH
  • Mastering : ELECTRIC CITY
  • Tournage et montage vidéo : LAURENT TIXHON
  • Conception et réalisation graphique : JEAN-PHILIPPE BOUCKAERT

Voir les commentaires