Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Urbanisation

Publié le par Fanch

Au cours de cette dernière décennie le développement périurbain, le développement de l’habitat  en zones rurales, le développement des infrastructures de transport et touristiques se font souvent insidieusement au détriment de notre qualité de vie et la qualité de notre environnement mais se font le plus souvent par prélèvement de terres agricoles. Il faut savoir que tous les 6 ans, l'équivalent d'un département agricole est urbanisé et artificialisé, de manière irréversible.urba0-len-louz.jpgLavoir "Len lous" vers les années 50. Pour ceux qui connaissent un peu Roscoff ce lavoir a disparu il recevait l'eau du lavoir de Kerhoret situé plus haut à 200m. urba1-03-avril-854.jpgAvril 2006 le même lieu le lavoir a disparu. urba-2-copie-1.jpgLe même lieu 27 février 2010

Voir les commentaires

Rouge-gorge

Publié le par Fanch

Se nourrissant surtout d’insectes le rouge gorge ne dédaigne pas la fréquentation des mangeoires l’hiver. Je le prenais pour un oiseau paisible mais en fait c’est un oiseau agressif qui n’hésite pas à combattre son rival parfois jusqu’ à la mort d’un des deux adversaires. 14 février oiseaux mangeoire 001

Voir les commentaires

Le temps des grâces

Publié le par Fanch

Le temps des grâces  est un excellent documentaire de Dominique Marchais, sorti en salle le 10 février. Ce film sur l’agriculture française constate les dégâts des "politiques agricoles" menées depuis cinquante ans qui ne sont en fait que l’expression des volontés commerciales de puissants lobbies. Des beaux paysages mais aussi des plaines agricoles en forme de déserts, détruites par l’agriculture. Pourtant, si les agronomes sont pessimistes ils ne sont pas désespérés, il est possible dit le microbiologiste Claude Bourgignon de faire revivre les sols en replantant des haies et grâce au « bois raméal fragmenté » (voir article sur ce blog)  les sols peuvent ainsi stocker eau humus et champignons.

Le Réalisateur nous donne à voir par ses nombreux intervenants de la complexité de l’intelligence en action et aussi de l’espoir…

Voir les commentaires

Elle est belle notre planète

Publié le par Fanch


The Secret : Planet Earth Forever
Une video qui nous montre combien notre planète est magnifique, on commence peut être à se lasser de ces belles images (quelque fois de synthèse) mais j'ai envie de les partager avec vous.

Voir les commentaires

Randonnée au pays de Lanvellec

Publié le par Fanch

Ce dimanche matin nous partons en randonnée dans le pays de Lanvellec (côtes d’armor. Tout au long de notre parcours nous allons découvrir les deux principales rivières le Rodour et ST Gonéri si toutefois elles méritent ce nom, que nous allons franchir à maintes reprises à gué ou par des passages plus délicats sur des troncs d’arbre.

07-fevrier-2010-rando-Lanvellec-097.jpg

 

10-avril-Hogolo-Rosanbo-2008--52.JPG

Pour la pause casse croûte nous faisons une halte devant le célèbre château de Rosambo (XIVe)

Des photos de la rando en cliquant : ICI

Voir les commentaires

Fleurs en hiver

Publié le par Fanch

Est-ce le micro climat roscovite qui fait que les jardins sont toujours en fleurs, il est vrai que la température n'est guère descendue en dessous du zéro fatidique, les bergenia fleurissent bien en hiver, mais les hèbes sont en fleurs depuis l'été et c'est un dilemme pour le jardinier que je suis de tailler un arbuste en fleurs.
18-janvier-2010-fleurs-jardin-001.jpgVoici l'Anthémis avec ses fleurs jaunes toutes simples
18-janvier-2010-fleurs-jardin-002.jpgFleurs  de Clianthus, c'est une plante considérée comme grimpante avec des feuilles toutes fines qui dépasse les 2 mètres.
18-janvier-2010-fleurs-jardin-005.JPGEncore une grimpante Hardenbergia violacea avec ses grappes de fleurs qui ne devrait fleurir qu'au printemps.

Voir les commentaires

Jardins partagés

Publié le par Fanch

Le jardin partagé (appelé jardin communautaire dans le nord de la France et au Québec est une forme de gestion en commun d’un terrain par un groupe d’habitants. Cette pratique est née en Amérique du Nord et se développe en France. Le premier jardin communautaire a été créé à Lille en 1997. A Paris, il existe près de cinquante jardins partagés.

 

Objectifs :

  • la rencontre de gens de tout âge, de toute condition et classe sociale et ethnies différentes,
  • l’exercice et la détente en plein air
  • la mise en pratique des connaissances et des goûts,
  • le partage du savoir et l’entraide,
  • le développement de la fierté des jardiniers,
  • la récolte de fruits et légumes plus frais et meilleurs au goût,
  • la possibilité donnée à la tradition agricole de perdurer à travers les générations,
  • la contemplation de la beauté du site et de la nature.jardin-des-Bordes.jpg

Le jardinage collectif d’un terrain, parfois laissé à l’abandon, améliore le cadre de vie et permet des échanges entre personnes d’origine géographique, de milieux sociaux et d'âges différents. Les jardins partagés, souvent créés en ville, existent aussi en milieu rural.

Le respect de l’environnement est une valeur forte des jardins partagés : les jardiniers choisissent des végétaux adaptés au sol et au climat et évitent les produits phytotoxiques (engrais chimiques, pesticides de synthèse). Le compostage, la récupération de l’eau de pluie et la technique des cultures associées y sont très souvent pratiqués. Ce sont également des lieux d’éducation à l’environnement pour enfants et adultes, qui y apprennent la botanique, ou qui y observent la faune urbaine. Nombreux sont les jardins partagés qui attribuent des parcelles aux écoles du voisinage, qui y mènent des projets pédagogiques.

Certains jardins partagés ont une vocation d’insertion. Ils accueillent des personnes en situation de handicap, des bénéficiaires du RMI ou des personnes victimes d’exclusion sociale.

Les jardins partagés sont des lieux d'initiative citoyenne. Certains d'entre eux (comme le Jardin solidaire, dans le 20e arrondissement de Paris, qui a été fermé à l'automne 2005 pour laisser la place à un gymnase et des logements sociaux) sont créés par des habitants qui n'attendent pas d'avoir une autorisation pour y proposer des activités. Parfois, les habitants souhaitent ouvrir un jardin pendant quelques mois ou quelques années, en attendant qu'une autre affectation soit décidée. C'est le cas du jardin EcoBOX, dans le 18e arrondissement de Paris, qui a déjà existé sur deux emplacements

Les associations qui ouvrent et cultivent un jardin y proposent des débats et des événements culturels qui sortent des sentiers battus. Il est fréquent d'y assister à des projections de films qui ne sont pas programmés à la télévision, d'y débattre de sujets peu traités par les médias, comme la biodiversité, la relocalisation de l'économie ou le droit au logement. La gratuité, ou des prix très modérés, permettent d'ouvrir le jardin à tous. (Source Wikipédia)

 

  http://www.jardinons-ensemble.org/spip.php?article878

Voir les commentaires