Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interview de J.P. Canet réalisateur du film "Global sushi"

Publié le par Fanch

Le réalisateur explique clairement dans cette interview le sujet de fond du documentaire qui est  la surpêche, un  phénomène global, mondial et dévastateur pour la biodiversité. Le sushi est ainsi un bon prétexte pour un parler car il est "le plat qui cartonne"  depuis 10 ou 15 ans dans les grandes capitales occidentales.  A noter que le sushi doit représenter 3 à 4 % de la consommation de poisson ce qui peu paraître peu. Néanmoins les espèces concernées directement par le sushi tel que " le thon rouge est en train de disparaître en méditerranée" et le saumon "symbole de l'abus absolu de l'aquaculture".

 

Voir les commentaires

Port de Plaisance Roscoff

Publié le par Fanch

16-avril-2010-travaux-port-plaisance-Roscoff-01.JPG

 

16-avril-2010-travaux-port-plaisance-Roscoff-04.JPG

 

16-avril-2010-travaux-port-plaisance-Roscoff-06.JPG

Merci à Annie P. pour les photos prises du rocher de Roc'h Hieveg montrant l'avancement des travaux du port de plaisance de Bloscon.

Voir les commentaires

Peut-on sauver la planète sans rendre dingue sa famille

Publié le par Fanch

C'est la question à laquelle Colin Beavan a tenté de répondre dans son livre, No Impact Man, qui vient de sortir en librairie.

no-impact-man.jpg

Comme nous tous, Colin Beavan en a marre d’assister, impuissant, au réchauffement climatique, à la déforestation et aux gaspillages en tous genres… Il refuse d’être partie prenante dans la fonte des glaces et la disparition des ours polaires. Son défi : vivre un an en réduisant au maximum son empreinte environnementale. Jusque-là, pas de quoi parader, d’autres l’ont fait avant lui. La grande différence c’est que ledit Colin Beavan vit en plein cœur de Manhattan, au 9e étage d’un building. Et qui dit réduction des émissions de carbone dit pas d’ascenseur, de climatiseur, de réfrigérateur, de transport motorisé – entre autres –, et quand on est un jeune père de famille, l’aventure tourne vite au casse-tête. Son premier challenge : convaincre sa femme, quelque peu accro au shopping, de jouer le jeu. Le deuxième : renoncer aux couches en plastique et aux plats à emporter. Passées ces étapes… eh bien, tout reste encore à faire. L’expérience dure un an, le compte à rebours est enclenché !

Cette histoire vraie a fait le tour du monde, grâce au succès du blog tenu par Colin Beavan pendant l'aventure. Ce blog a même été élu l'un des quinze sites écologiques les plus influents du monde par le Time Magazine !

 


Voir les commentaires