Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que faire si vous trouvez un oiseau blessé ou mazouté

Publié le par François MOAL

Si vous trouvez un oiseau blessé ou mazouté vous pouvez prévenir les services municipaux ou la gendarmerie qui est tenue d’assister la faune sauvage en difficulté, ne pas hésiter à la contacter en cas de problèmes.
Si vous ne trouvez pas d’assistance vous déposez l'oiseau dans une boîte en carton, pourvue de quelques trous d'aération, mais jamais dans une cage à barreaux car l'oiseau s'y altérerait rapidement le plumage. La taille réduite de la caisse empêchera l'oiseau de trop bouger et d'aggraver ses blessures. De plus, le carton fait office d'isolant, aussi bien en été qu'en hiver. Lorsqu’il s’agit comme ici d’un oiseau comme le fou de Bassan prévoir un carton assez grand : 50cm X 35 X35.
Placer le carton dans un endroit sombre et frais, dans l'attente de son transfert vers un Centre de soins.
Station de LPO de l’île Grande
22560 Pleumeur Bodou
Tel : 02969140 
  
Ile-grande@lpo.fr

Des transporteurs France Express se sont engagés à faire parvenir gratuitement les oiseaux blessés ou mazoutés vers un centre LPO
Pour le Finistère Nord : Le Calvez  tel : 0298343993
N'exhibez pas l'oiseau infortuné à vos amis, connaissances et voisins. La manipulation régulière de l'animal peut causer un stress et signifier la mort pour certains individus (pics, Eperviers...).
Ne nourrissez pas l'oiseau. Le pain humide et l'eau sucrée sont à bannir. Ne forcez pas l'oiseau à boire, surtout pas s'il s'agit d'un rapace. Vous risqueriez de lui introduire de l'eau dans les poumons.
N'administrez jamais vous-même des médicaments. Certains produits qui sont utilisés régulièrement pour les humains peuvent être toxiques pour les oiseaux.
Protégez l’oiseau et protégez-vous.
Lorsque vous découvrez un rapace nocturne ou diurne blessé ou malade, utilisez un pull ou un manteau (voir un essuie-mains ou un grand chiffon) pour l'attraper. Saisissez l'oiseau rapidement et couvrez-le avec votre pull ou votre manteau.
La tête recouverte le calmera. Faites particulièrement attention à leurs serres: elles sont nettement plus dangereuses que le bec !
Si vous découvrez un Héron ou un autre grand échassier (Butor, Cigogne, etc.), faites très attention à son bec. Il s'agit d'un poignard dangereux qu'il peut rapidement projeter vers vos yeux. Neutralisez l'oiseau avec un manteau (ou un autre tissu de grande taille) et attrapez-lui le cou, juste en-dessous de la tête. Si c'est possible, mettez une paire de lunettes
pour vous protéger les yeux




Commenter cet article

Chantal H-H 15/04/2008 11:16

Merci pour ces infos importantes, et superbe photo pour ce fou de Bassan