Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le RHIN

Publié le par François MOAL

Autrefois cours d’eau sauvage, aux multiples ramifications, sa largeur excédait parfois 2 kilomètres le Rhin est un fleuve complexe et mystérieux. Il parcours 1325 kilomètres depuis le massif du Saint Gothard ou il prend sa source jusqu’à la mer du nord.Les aménagements successifs du XIXe et du XXe siècle l’ont profondément modifié devenant la plus grande voie navigable permettant de relier Bâle à Rotterdam en 3 jours.

Mais les barrages nécessaires à cet aménagement ont été autant d’entraves à la circulation des poissons.
















Pour se développer et se reproduire les poissons migrateurs ont besoin de se déplacer d’un milieu à l’autre. Les grands migrateurs comme le saumon, la truite de mer, l’alose et la lamproie marine grossissent en mer  et viennent se reproduire en rivière. De nombreux barrages hydroélectriques sont équipés de dispositifs permettant au poissons d’accéder à leurs zones de frai.
Le barrage de Gamsheim est équipé d’une passe à bassins successifs en béton adapté au débit du fleuve et des espèces de poisson. Un débit d’eau, dit débit d’attrait, fournit par une microcentrale hydroélectrique attire les poissons à l’entrée de la passe leur indiquant le chemin à suivre pour franchir l’obstacle







A partir de 1950 l’urbanisation et l’industrialisation du bassin rhénan furent à l’origine d’importantes pollutions conduisant à la raréfaction de nombreux poissons migrateurs.
Aujourd’hui un programme de réintroduction et de suivi est en cours sur les affluents du Rhin.


Commenter cet article