Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau carburant SP95-E10 , une arnaque!

Publié le par Fanch

Le SP95-E10 est plus écolo

Tous les éléments commerciaux nécessaires sont réunis pour présenter le SP95-E10 comme écologique. D’abord, parce qu’il a un joli logo vert, et ensuite parce qu’on en parle comme d’un biocarburant, et qui dit bio, dit écolo. Sauf que le SP95-E10, comme son nom l’indique, n’est composé que de 10% d’éthanol d’origine végétale, les 90% restants provenant de la filière pétrolière classique. "Oui, mais c’est mieux que rien" me direz-vous. Certes, mais le SP95 classique comprenait déjà 5,75% d’éthanol. "Oui, mais c’est mieux que rien de rien". Pas sûr non plus.

L’éthanol utilisé dans les carburants a comme avantage écologique principale d’être une énergie renouvelable, qui permet une réduction à l’échappement du CO2 d’origine fossile, en le mélangeant avec du SP95, de l’ordre de 6%. Mais nous en sommes cependant toujours qu’à la première génération, c'est-à-dire qu’il est produit à partir de matières premières telles que céréales et sucre issu de la betterave. La production à grande échelle de celui-ci demande donc l’emploi de méthodes agricoles industrielles agressives ne méritant pas le qualificatif d’écologiques telles qu’irrigation massive et utilisation d’engrais et de pesticides à foison. De plus, l’éthanol ne peut pas être transporté via des pipelines, et doit donc être déplacé obligatoirement par camion citerne, source de pollution supplémentaire. Au final, "pour une tonne de pétrole économisée, les agrocarburants en consomment au moins autant pour être produits" selon Sébastien Godinot, de l'association Les Amis de la Terre. Sans parler de l’aspect moral qui entre en jeu à l’idée de produire du carburant à partir de produits comestibles : "Pour faire le plein d’un 4x4 ; il faut 250 kg de céréales, soit les rations d’un homme pendant un an" selon France Nature Environnement.

L’éthanol de seconde génération, dit cellulosique car réalisé à partir de déchets de végétaux, résout à la fois le problème alimentaire et de pollution durant sa production et son arrivée n’est estimée qu’à dans deux ou trois ans, selon Jérôme Frignet, spécialiste des biocarburants chez Greenpeace. Mais nous n’avions visiblement pas le temps d’attendre. Arnaud Gossement, porte-parole de France Nature Environnement, lui, ne mâche pas ses mots, et décrit le SP95-E10 comme "une arnaque, c'est clairement une opération marketing".

Le SP95-E10 est moins cher

Le SP95-E10 devrait coûter de 1 à 3 centimes d’euro moins cher au litre que le SP95. Mais à cause de qualités énergétiques moindres, la consommation se trouve augmentée de 3% selon Greenpeace. Mais ce n’est pas tout. Les betteraviers envisagent de demander une augmentation de l’aide fiscale pour atteindre 210 euros par mètre cube produit, ce qui aboutira à une aide totale de 213 millions d’euros prise indirectement dans la poche du contribuable.

Mécaniquement, le SP95-E10 pourrait aussi vous coûter très cher si vous ne respectez pas les préconisations. A cause de son caractère plus corrosif, raison pour laquelle il a été interdit en Allemagne, seuls les véhicules produits après 2000 sont compatibles, ce qui représente 60% des véhicules essence en circulation, et 9 millions de voitures en tout. Pour savoir si votre véhicule peut rouler au SP95-E10, consultez le site du ministère du développement durable en cliquant ICI.

Le SP95-E10 est disponible partout

Le 1er avril  jour de lancement de l’E10, 200 stations-service le proposaient sur les 12 700 réparties sur le territoire français. Car en plus de ne pas satisfaire les écologistes, ce nouveau carburant n’enchante guère non plus les pétroliers eux-mêmes, qui doivent faire face à des difficultés techniques supplémentaires pour le distribuer.

Ainsi, aucune station portant l’enseigne Esso, Shell ou Intermarché n’en offrait hier. Le chemin sera donc long pour atteindre l’objectif de 70% de stations proposant de le SP95-E10 d’ici à la fin de l’année qu’espère atteindre l'Union française des industries pétrolières, avant l'arrêt de la commercialisation du SP95.

Le SP95-E10 n’est donc parti que pour faire deux heureux : d’un côté les lobbies céréalier et betteravier qui se frottent les mains face à ce marché gigantesque qui s’ouvre devant eux, et les signataires du Grenelle de l’environnement, qui prévoyait l’incorporation de 7% d’éthanol dans tous les carburants d’ici 2010. La planète, elle, attendra

Depuis le 1er avril vous pouvez trouver dans votre station service préférée un magnifique nouveau carburant à la fois écologique et moins cher qui remplacera avantageusement le dégoûtant SP95 que vous utilisiez jusqu’à maintenant. Mais est-ce aussi simple ?

Commenter cet article

Philippe 17/04/2010 20:21



C'est aberrant !



Boosz 18/06/2009 14:27

On peut s'interroger sur la pertinence de l'action gouvernementale soumise, à l'évidence aux pressions du lobby pétrolier pour l'utilisation forcée du SP95-E10.L'obligation d'utiliser le SP95-E10 est, en effet, inopportune car :- si le prix au litre est très légèrement moins cher, il faudra utiliser davantage de carburant. - pour fabriquer du bioéthanol, il faudra utiliser des terres arables qui pourraient plutôt produire des produits pour la consommation humaine. De plus, pour produire ce bioéthanol, il faudra utiliser beaucoup d'eau. - près de 50 % des véhicules à essence mis en circulation avant le 01/01/2000 ne peuvent pas utiliser ce carburant très corrosif pour les éléments  de l'alimentation en carburant (joints, durits etc ...).Comme d'habitude le consommateur est encore le dindon de la farce !

Ficanas 03/06/2009 18:19

Quelle belle imbécilité que ce nouveau carburant E10; prétendument écologique; vert; etc. Premièrement, au moins 50% du parc actuel en circulation ne peut pas l’utiliser ; il faudra se rabattre sur le SP98 (spécificité franco-française) plus cher et pas plus efficace que le SP95. Et si erreur à la pompe, de beaux dégâts pour le moteur (c’est bon pour les garagistes, ça). L’Allemagne y a renoncé. 2°, il n’est pas “bio”, simplement agro-carburant. 3°, pour le produire, on détourne des surfaces cultivables de leur fonction première : nourrir les Hommes. 4°, globalement, si l’on tient compte du fonctionnement de toutes les machines agricoles, des engrais et pesticides utilisés pour les cultures de betteraves et céréales, le bilan carbone est catastrophique. 5°, moins énergétique que le SP95 les véhicules consommeront d’avantage. 6° cette désision gouvernementale de remplacer le SP95 par ce “machin” n’est là que pour enrichir encore plus les grandes sociétés betteravières et céréalières. En résumé : BOYCOTTEZ le SP95 E10 tant que vous trouvez ailleurs du SP95 ! Tous les articles officiels et des pétroliers à ce sujets ne sont que propagande et pas de la véritable information objective. Question : pourquoi le gouvernement ne soutient-il pas un carburant vraiment plus propre : le GPL ?

Ficanas 15/05/2009 08:46

Quelle  belle imbécilité que ce nouveau carburant E10; prétendument écologique; vert; etc.Premièrement, au moins 50% du parc actuel en circulation ne peut pas l'utiliser ; il faudra se rabattre sur le SP98 (spécificité franco-française) plus cher et pas plus efficace que le SP95. Et si erreur à la pompe, de beaux dégâts pour le moteur (c'est bon pour les garagistes, ça). L'Allemagne y a renoncé.2°, il n'est pas "bio", simplement agro-carburant.3°, pour le produire, on détourne des surfaces cultivables de leur fonction première : nourrir les Hommes.4°, globalement, si l'on tient compte du fonctionnement de toutes les machines agricoles, des engrais et pesticides utilisés pour les cultures de betteraves et céréales, le bilan carbone est catastrophique.5°, moins énergétique que le SP95 les véhicules consommeront d'avantage.6° cette désision gouvernementale de remplacer le SP95 par ce "machin" n'est là que pour enrichir encore plus les grandes sociétés betteravières et céréalières.En résumé : BOYCOTTEZ le SP95 E10 tant que vous trouvez ailleurs du SP95 ! Tous les articles officiels et des pétroliers à ce sujets ne sont que propagande et pas de la véritable information objective.Question : pourquoi le gouvernement ne soutient-il pas un carburant vraiment plus prorpre : le GPL ?

Douar_Nevez 14/04/2009 19:50

Je vais être presque totalement absente pendant 15 jours. Je vais voir ma belle Bretagne. Bisous et bonne soirée Fañch.