Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Talus : élément du patrimoine rural

Publié le par Fanch


Début des années 60 le tracteur a fait son apparition et il a fallu élargir les chemins et détruire les talus. Sous l’impulsion des techniciens de la DDA DDE près de 2/3 des talus ont ainsi été supprimés en Bretagne et il faut savoir que la prime de rémunération des ingénieurs au km de talus abattu dans les opérations de remembrement a pesé très lourd sur l’image de nos campagnes. Ainsi les intérêts des talus ont été mis en évidence par leur destruction… Ils conditionnent la circulation de l’eau dans le paysage évitant ainsi des risques plus importants : inondations, érosion des sols, détérioration de la qualité de l’eau ( l’Europe impose, fort justement aux pays membres de prendre des mesures pour atteindre le bon état écologique des eaux d'ici 2015.

Les talus ont une valeur inestimable pour la nature, car ils représentent les derniers refuges pour bon nombre de plantes et d’insectes. Certaines espèces présentes ont une importance économique en tant que prédateurs d’ennemis des cultures, pollinisateurs des plantes cultivées. Les haies, talus et bordures herbeuses constituent donc une source d'individus susceptibles de coloniser les parcelles et d'être des prédateurs utiles . (Le carabe, réfugié dans les talus, pénètre à 80 m à l'intérieur des parcelles), mais la destruction de la flore herbacée des talus et des haies réduit le nombre d’insectes.

Les talus qui ne sont pas producteurs au sens économique mais qui ont un rôle agronomique, écologique et paysager devraient être reconnus en tant qu’éléments du patrimoine rural commun et bénéficier à ce titre de moyens financiers pour en assurer la gestion.

Les photos de talus et vieux murs en cliquant ICI

Commenter cet article