Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un jardin de plantes anticancéreuses à Saint Pol de Léon pour 2011

Publié le par Fanch

C’est aujourd’hui 23 octobre (weekend de la science) que les initiateurs du projet Laurent Meijer chercheur au CNRS à la station biologique de Roscoff et Pierre Da Silva ont présenté au public le futur jardin qui occupera une surface de 2800 m² au Champ de la rive à Saint Pol de Léon. Ce jardin sera organisé autour d’un parcours (encore à définir avec le paysagiste) ou l’on pourra découvrir 5 catégories de plantes :

-          Les plantes qui limitent le risque du cancer comme l’ail par exemple

-          Les plantes utilisées dans les traitements médicaux comme l’if

-          Les plantes qui limitent les effets secondaires des thérapies comme le curcuma

-          Les plantes en cours d’études

-          Les plantes qui favorisent l’apparition du cancer

Les travaux débuteront début novembre pour une ouverture prévue juin 2011.

Le projet est financé à 50% par les adhérents de l’association JPAC et à 50% par la Région. L’adhésion est de 20euros. Les dons sont les bienvenus.

2010-10-23_-jardin-pantes-anticancereuses004.jpg

Pierre Da Silva responsable communication répond aux nombreuses questions du public.

2010-10-23_-jardin-pantes-anticancereuses011.jpg

L. Meijer (laboratoire phosphorylation de protéine du CNRS Roscoff et P.Da Silva.

2010-10-23_-jardin-pantes-anticancereuses017.jpg

Signature de la convention entre le Maire Mr Floch et la Présidente Pr. V. Catros.

Commenter cet article

Pierre Da Silva 04/01/2011 15:03



Je profite de cette nouvelle année pour faire le tour des blogs qui ont relayé l'information concernant notre projet. Je vous remercie et vous souhaite une bonne année 2011 qui marquera j'espère
l'ouverture au public de notre jardin de plantes anticancéreuses.



Littorine 28/10/2010 13:42



Merci Fanch de te faire le relais de la présentation du JPAC ! nous avons du nous croiser sur le site, car j'y étais en tant que membre du bureau, c'était un moment important que cette
présentation au public, concrétiser par une convention à la mairie l'était tout autant. Bien cordialement Marie France