Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pollution de la rivière du guillec

Publié le par Fanch

 

 

A la suite d’une pollution inexpliquée d’une pisciculture du Dourduff et de la rivière du Guillec les maires de Sibiril et de Plougoulm ont signé un arrêté d’interdiction de pêche le samedi 23 octobre dans la baie du Guillec et aux alentours du port de Moguériec.

 

 

2010-10-16_-rando-port-de-mogueriec-00025.jpg

Voir les commentaires

Séjour des Pralins à Roscoff du 13 au 17 octobre 2010

Publié le par Fanch

 

 

Dans le cadre du jumelage avec Praz sur Arly, une délégation a séjournée 3 jours à Roscoff. Vous trouverez les différents compte-rendu sur les liens suivants :

 

http://rosko-praz.blogs.letelegramme.com/

http://praz.roscoff.over-blog.com/article-sejour-roscovite-59537529.html

 

Partager les photos en cliquant : ICI

 

Voir les commentaires

Un jardin de plantes anticancéreuses à Saint Pol de Léon pour 2011

Publié le par Fanch

C’est aujourd’hui 23 octobre (weekend de la science) que les initiateurs du projet Laurent Meijer chercheur au CNRS à la station biologique de Roscoff et Pierre Da Silva ont présenté au public le futur jardin qui occupera une surface de 2800 m² au Champ de la rive à Saint Pol de Léon. Ce jardin sera organisé autour d’un parcours (encore à définir avec le paysagiste) ou l’on pourra découvrir 5 catégories de plantes :

-          Les plantes qui limitent le risque du cancer comme l’ail par exemple

-          Les plantes utilisées dans les traitements médicaux comme l’if

-          Les plantes qui limitent les effets secondaires des thérapies comme le curcuma

-          Les plantes en cours d’études

-          Les plantes qui favorisent l’apparition du cancer

Les travaux débuteront début novembre pour une ouverture prévue juin 2011.

Le projet est financé à 50% par les adhérents de l’association JPAC et à 50% par la Région. L’adhésion est de 20euros. Les dons sont les bienvenus.

2010-10-23_-jardin-pantes-anticancereuses004.jpg

Pierre Da Silva responsable communication répond aux nombreuses questions du public.

2010-10-23_-jardin-pantes-anticancereuses011.jpg

L. Meijer (laboratoire phosphorylation de protéine du CNRS Roscoff et P.Da Silva.

2010-10-23_-jardin-pantes-anticancereuses017.jpg

Signature de la convention entre le Maire Mr Floch et la Présidente Pr. V. Catros.

Voir les commentaires

Travaux port de plaisance Roscoff

Publié le par Fanch

travaux-du-port-de-plaisance-19-10-10DSC00140.JPG

Photo : Annie Pautet

Voir l'album : ICI

Voir les commentaires

Inventaire départemental de zones humides comment ça marche ?

Publié le par Fanch

Jeudi 21 octobre, à 20h30, espace associatif, 6, rue Pen ar Créac'h, Brest.

Organisateurs :

Eau et Rivières de Bretagne et Bretagne Vivante.
Les jeudis de l'environnement sont ouverts à toutes les asso et personnes sensibles aux problèmes d'environnement et désireuses de s'impliquer dans les inventaires communaux en cours.
Ce trimestre c'est Anaelle Magueur chargée de mission du Forum des Marais Atlantiques qui présente le dispositif innovant d'inventaire permanent mis en place par le Conseil Général 29.
Gratuit. Contact et inscription : tél. 02 98 01 05 45, delegation-29nord@eau-et-rivieres.asso.fr.

 

Arnaud CLUGERY
Eau & Rivières de Bretagne
Animateur délégations Finistère-nord et Finistère-sud
et responsable du magazine
www.eau-et-rivieres.asso.fr
Tél. : 02.98.01.05.45

Voir les commentaires

Faut-il tuer les renards ?

Publié le par Fanch

renard-mue.jpg

Cette photo provient du site FAAXAAL qui offre des contenus libres pour vos sites. FAAXAAL est une émanation de KRISS NATURE

Tout le monde connaît cet animal magnifique, manifestant une capacité d’adaptation hors du commun. Dans ses fables Jean de la Fontaine célèbre son caractère rusé mais d’autres voient en lui un animal sournois et tueur de poules, accusé aussi d’être le principal vecteur de la rage.

L'ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) a pour objectif de  mieux faire connaître ce mammifère sauvage, et améliorer son statut juridique en faisant valoir son rôle utile pour le faire déclasser de la liste nationale des “animaux nuisibles ”et ainsi “tordre le cou” à quelques idées reçues, croyances ou contre vérités que les détracteurs des renards s'activent à répandre.

“Le syndrome du bouc émissaire”
Sous ce titre J. Launay précise dans “La revue nationale de la chasse” d’octobre 1990:“en détruisant des milliers de petits rongeurs, le renard est un allié précieux pour l’agriculteur”.

Deux spécialistes de la biologie du renard, C. Rivals (Université de Toulouse) et M. Artois (Laboratoire d’Etudes sur la pathologie des animaux sauvages de Malzéville), exposent les conclusions auxquelles ils sont parvenus:
Depuis toujours le renard est considéré comme un nuisible. Cette opinion est maintenant battue en brèche grâce aux études des zoologistes et éthologues: chaque renard est le destructeur de quelques milliers de rongeurs par an, particulièrement nuisibles, et de quelques lapins et volatiles le plus souvent maladroits ou malades. Dans l’équilibre du milieu, il participe donc tout naturellement à la lutte pour la vie, à la sélection des meilleurs et à l’élimination des faibles, des malades et des morts, évitant pullulation ou épidémies. Ce rôle de "policier sanitaire" a été maintes fois souligné, y compris par les plus grands chasseurs.
Bulletin de l’institut National de Recherche Agronomique (INRA) n° 29, décembre 1996.

Alors messieurs les chasseurs LAISSER LES VIVRE

Voir les commentaires

L'abondance frugale : pour une nouvelle solidarité

Publié le par Fanch

confquimper.jpg

Voir les commentaires

Des plantes pour dépolluer nos maisons

Publié le par Fanch

Nous entendons parler de la pollution extérieure mais celle de nos intérieurs est souvent ignorée pourtant des enquêtes récentes montrent que l'on trouve du benzéne dans 33% de nos habitations, du toluène, du formaldéhyde, ces polluants proviennent des peintures, moquettes, meubles en bois reconstitués...Heureusement il est possible de limiter les dégâts grâce aux plantes.

Je vous recommande le site : http://www.plantairpur.fr/web2/index.php  où vous trouverez une liste de plantes faciles à trouver dans les jardineries.

Voici au passage quelques unes : le Gerbera absorbe le benzène, le Néphrolepis (fougère) est gourmand de formaldéhyde et l'Anthurium absorbe l'ammoniacAnthurium.jpg

Voir les commentaires

21 août 2010 jour de dépassement global

Publié le par Fanch

L’homme consomme de plus en plus de ressources que la terre ne peut plus fournir, nous mettons 10 mois à épuiser des biens que la terre régénère en 12 mois

velo-taxi.jpg

Le jour du dépassement ou jour du dépassement global, est une date dans l'année où, théoriquement, les ressources renouvelables de la planète pour cette année auraient été consommées. Au-delà de cette date, l'humanité puiserait dans les réserves naturelles de la terre d'une façon non réversible si bien qu'à terme la raréfaction des ressources condamnera l'humanité à rationner les ressources.

Cette date est calculée par l'ONG canadienne Global Footprint Network, créatrice du concept d'empreinte écologique, et publiée sous le nom de Earth Overshoot Day. Chaque année, depuis 1986 (première année de dépassement d'après les calculs), cette date est de plus en plus précoce dans l'année. En 2010, la date calculée est le 21 août 2010.

Son calcul est effectué comme suit : (Somme de la capacité de production biologique de la Terre / Empreinte écologique) x 365

(source Wikipédia)

Voir les commentaires

Le grand cormoran

Publié le par Fanch

cormorans.jpg

Cet oiseau tout noir, plutôt maladroit quand il est à terre n’a pas grand chose à lui pour gagner la sympathie des gens, qui plus est il est capable d’ingurgiter entre 200 à 400g de poissons par jour, la pêche se déroule le plus souvent en bande, c’est pourquoi les pêcheurs ne le portent pas dans leur cœur. Considéré comme un concurrent redoutable par les pêcheur. Pendant longtemps le cormoran a été traqué si bien que l’espèce  s’était presque éteinte dans une grande partie de l’Europe.  Ce n’est qu’à la fin des années ‘70, lorsque la Directive européenne concernant la conservation des oiseaux sauvages (79/409/CE) conféra une stricte protection au cormoran, que cette tendance s’inversa.

Aujourd’hui, la population est estimée à au moins 2 000 couples nicheurs dont 90% sur le littoral atlantique. Quelques nids sont trouvés à l’intérieur des terres (Rhin, Rhône) et aucun sur notre côte méditerranéenne. cormorans2.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>