Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

portrait

Gilles Clément paysagiste

Publié le par François MOAL

Gilles Clément est un jardinier, paysagiste entomologiste et écrivain, ingénieur horticole de formation et enseignant à l'École nationale supérieure du paysage de Versailles, il est l'auteur des concepts de « jardin planétaire » et de « jardin en mouvement ».
Gilles Clément est favorable au métissage des espèces, qu'il appelle plutôt brassage, et qui s'est tissé au fil des âges. D'où cette idée de jardins et de forêts planétaires qu'il cultive en protecteur, considérant avec une même bienveillance les herbes folles qui tentent de pousser sur les pavés des villes et les essences les plus rares plantées dans les jardins de prestige. Il intègre la globalisation du monde actuel par la « planétarisation » de la terre comme jardin, c'est-à-dire comme lieu de vie : « Je voudrais montrer la diversité extrême de ce qui existe sur la planète ».

 


 

Voir les commentaires

Hommage à Jeannot Piriou photographe

Publié le par François MOAL

Jeannot Piriou était photographe à St Pol de Léon. A la demande de son épouse et d'un ami photographe, Pierre Cuzon à numérisé des centaines de clichés provenant de ses archives afin de les mettre à la disposition du public. C'est une manière de donner vie à son oeuvre de photographe. Travail magnifique que vous pouvez consulter sur le lien suivant : http://picasaweb.google.com/pierre.cuzon/

Voir les commentaires

Le chou rouge

Publié le par François MOAL

Le chou rouge est un légume peu énergétique, riche en vitamine C, en potassium et en acide folique. Contrairement aux autres légumes, la vitamine C n’est pas perdue à la cuisson, bien au contraire elle se développe sous l’effet de la chaleur. Le chou rouge est aussi riche en fibres alimentaires. Alors pas d’hésitation , voilà un excellent légume de saison, je vous livre une recette que nous avons testée :

Ingrédients pour 6 personnes

2 cuillérée à soupe d’huile d’olive

2 oignons rosé de Roscoff ( de préférence) finement émincés

2 pommes pelées et émincées

1 chou rouge 1Kg  finement émincé

4 cuillérées à soupe de vinaigre de vin rouge

2 cuillérées à soupe de sucre en poudre

2 clous de girofle écrasés

Un peu de cumin

1 cuillérée à café de graine de moutarde

50g de raisins secs

12 cl de vin rouge

Sel poivre

Mettez l’huile à chauffer dans une cocotte à fond épais, faites dorer les oignons. Ajouter les pommes et laissez cuire en remuant, jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Ajoutez chou, vinaigre de vin rouge, sucre , clous de girofle, graines de moutarde, cumin, raisins secs, vin rouge, sel poivre. Remuez bien et portez à ébullition.

Couvrez et laissez cuire à feu doux  30 40 minutes, remuer de temps à autre, ajoutez un peu de vin rouge ou d’eau s’il en manque.

On peut le servir avec une purée de pomme de terre , ou des pommes de terre cuites au four accompagné d’un rôti de porc par exemple

Bon appétit

Voir les commentaires

L'hypocras une boisson médiévale

Publié le par François MOAL

 

Voici une recette sympa que nous avons testé pour vous, lors d’une soirée moyen âge

Recette pour une bouteille de bourgogne :

100g de miel

30g de cannelle en bâton

60g de gingembre

10 clous de girofle

10 gousses de cardamome

Broyer les épices et mettez les dans une toile propre que l’on va nouer.

Verser le vin et le miel dans un récipient

Ajouter la bourse à épices et recouvrir. Laisser macérer au moins 3 heures

Retirer la bourse et filtrer le mélange.

 

 

Voir les commentaires

Association pour la sauvegarde des sites de Roscoff

Publié le par François MOAL

en direct de ma commune
Journal Ouest-France du 08/09/2005
Edition : Morlaix - Rubriques : Roscoff
Sauvegarde des sites suggère un règlement local de publicité
L'assemblée générale de l'association pour la sauvegarde des sites de Roscoff et la mise en valeur de son patrimoine a rassemblé plus de quarante personnes à l'Hôtel des Tamaris. Le président, Guillaume de Lannurien a ouvert la séance en se réjouissant de la bonne santé de l'association.

Le président a excusé le maire, empêché, mais a précisé qu'il l'avait longuement reçu en leur faisant part de ses avis ou décisions concernant divers points d'intérêt pour l'association. Guillaume de Lannurien a d'abord rappelé les actions précédemment menées par l'association puis a présenté les dossiers étudiés actuellement.

Le rappel des grandes lignes du PLU a permis de souligner la politique générale qui a guidé sa rédaction et qui a recueilli l'accord de l'association. Néanmoins, il a été déploré que la proportion de l'assainissement collectif ne soit pas plus significativement augmentée dans la commune. D'autre part, l'association a émis un avis négatif sur le fait que le projet du PLU s'appuie sur l'article R-111-21 du code de l'urbanisme qui se révèle permissif en ce qui concerne l'architecture contemporaine. Cette disposition risque fort de mener à des réalisations architecturales totalement décalées et sans harmonie avec le style d'architecture actuel. Suggestion a été faite dans ces commentaires de créer un élément consultatif compétent et indépendant donnant un avis sur les projets architecturaux.

Un point a également été fait sur le projet du port du Bloscon. Le début de la réalisation pratique paraît maintenant assez proche, même si des études sont encore en cours pour améliorer l'intégration de l'ensemble dans le site.

L'association a également évoqué la création d'un règlement local de publicité qui consisterait à établir un zonage de la commune pour limiter les excès actuels. Une première étude avec la mairie sera réalisée avec le concours de Paysages de France.

La spartine, plante graminée, envahit peu à peu certains endroits du Laber. A terme, elle menace l'existence même. Cette menace a alerté les riverains. L'association a constitué un dossier et l'Ifremer doit maintenant mener une expertise.

Constatation a été faite que les sentiers piétonniers roscovites nécessitent une remise à niveau, tant au point de vue de la signalisation, du tracé du circuit ou de la propreté des abords. Des projets de nouveaux sentiers permettant la mise en valeur des sites locaux littoraux sont à l'étude. La mairie en souhaite l'ouverture rapide dans la zone de Bloscon. La mise en valeur de la pointe de Perharidy est également à l'étude.

- Renseignements : Association pour la sauvegarde des sites de Roscoff et la mise en valeur du patrimoine (ASSR) : 02 98 19 31 17.

Voir les commentaires

Les johnnies de Roscoff

Publié le par François MOAL

Week end de la fête de l'oignon rosé à Roscoff, fête un peu trop folklorique et commerciale à mon goût, je voudrai rendre hommage à ces hommes qui ont quitté famille et maison pour aller vendre l'oignon rosé de Roscoff de l'autre côté de la manche, ces hommes que les anglais surnommaient les johnnies. Mon père était un de ceux là, né en 1905, il est parti pour la première fois à l'âge de 11 ans, à part les années de guerre il y est retourné chaque année. Pour lui l'Angleterre était une seconde patrie.

 

Voir les commentaires

Laboratoire de biologie marine de Roscoff

Publié le par François MOAL

L'algue va-t-elle remplacer les pesticides ?

Ce matin j'écoutais distraitement la radio (france inter pour ne rien vous cacher), quand j'entendis parler de Roscoff, comme le contenu me paraissait intéressant j'ai augmenté le volume et j'ai écouté plus attentivement. Il s'agissait dune émission animée par Denis Cheissoux (dont j'apprécie particulièrement l'émission consacrée à l'environnement le samedi après midi de 14 à 15h).Cette émission que j'écoutais ce matin entre 11h et 12h présentait une interview de P. Potin chercheur au laboratoire de biologie marine.
Je vais essayer de vous faire partager ce moment.
Philippe Potin nous parle de son travail de chercheur sur les algues brunes " Nous essayons de comprendre comment les algues vivent et s'adaptent à leur environnement très particulier de l'eau de mer, tantôt à sec par marée basse et immergées par marée haute. Les algues ont besoin de croître et de s'adapter à leur environnement en fabriquant des composants chimiques...de se défendre contre d'éventuelles maladies. Ces algues multicellulaires ont bénéficié du séquencement du génome, elles ont su évoluer de manière indépendante depuis plus d'un milliard d'années...elles présentent des adaptations très conservées au cours des années et c'est à travers les gènes qu'on a pu découvrir les mécanismes.
C'est en comprenant l'évolution moléculaire de ces organismes qu'on est à même de comprendre l'évolution de la vie sur terre.
Ces algues sont utilisées depuis longtemps en agriculture comme amendement du sol...en 1970 on a pulvérisé des extraits d'algues liquides sur le blé et on a pu observer un effet bénéfique sur la croissance de celui-ci...à partir de là on a pu identifier la molécule impliquée dans l'assimilation de défense naturelle des plantes.
Cette molécule issue d'une grande algue brune a été homologuée comme un nouveau produit pour la protection des cultures et peut présenter une alternative aux pesticides...le produit ne tue pas l'agent qui cause la maladie, mais la vaccine en quelque sorte, la plante est avertie qu'elle est attaquée par une maladie et un système de défense immunitaire se met en place, qui peut durer plusieurs semaines...la plante peut être protégée contre une attaque de champignons par exemple. La molécule stimule la capacité de percevoir les signaux qui viennent de l'agent qui attaque, tous les organismes la possèdent et elle est nécessaire pour mettre en place cette première barrière de surveillance.

Voir les commentaires

Coucher de soleil

Publié le par François MOAL

C'est pas beau la vie de retraité...

Hier soir comme il faisait beau nous avons pique-niqué à la pointe de Pérharidy et admiré ce magnifique coucher de soleil. J'ai trouvé un poème de José Maria de Hérédia <http://www.toutelapoesie.com/poetes/jose_maria_de_heredia.htm>qui illustre bien ce moment privilégié.

Un coucher de soleil, en Bretagne

Un coucher de soleil sur la côte bretonne
Les ajoncs éclatants, parure du granit,
Dorent l'âpre sommet que le couchant allume.
Au loin, brillante encore par sa barre d'écume,
La mer sans fin, commence où la terre finit !

A mes pieds, c'est la nuit, le silence. Le nid
Se tait. L'homme est rentré sous le chaume qui fume ;
Seul l'Angélus du soir, ébranlé dans la brume,
A la vaste rumeur de l'Océan s'unit.

Alors, comme du fond d'un abîme, des traînes,
Des landes, des ravins, montent des voix lointaines
De pâtres attardés ramenant le bétail.

L'horizon tout entier s'enveloppe dans l'ombre,
Et le soleil mourant, sur un ciel riche et sombre,
Ferme les branches d'or de son rouge éventail.

José Maria de Hérédia 1842-1905 <http://www.toutelapoesie.com/poetes/jose_maria_de_heredia.htm>

DES NOUVELLES DES POUSSINS DE CHARLINE

Comme vous pouvez le voir sur les photos les poussins se portent bien.

 

Voir les commentaires

Portrait du jour

Publié le par François MOAL

JEAN
Aujourd'hui comme il faisait beau nous avons décidé de prendre un bain de mer, mais quelle plage ? un regard sur la girouette, vent d'ouest, coefficient de marée 41, pleine mer à 12h44, il est déja 15h, vite nous prenons nos vélos direction Traon erch ( petite plage sympathique à l'est de Roscoff et bien abritée)
C'est là que nous avons rencontré Jean, ce jeune homme bronzé de 77 ans fréquente ce petit bout de plage depuis déja de nombreuses années. C'est un grand amateur de bains de mer, c'est peut être là le secret de sa jeunesse car Jean se baigne par tous les temps et ce tous les jours de l'année. Il n'est pas le seul d'ailleurs il se retrouve avec quelques copains amateurs d'eau froide, aujourd'hui la mer est à 15° l'hiver elle descend à 5 ou 6°et après la baignade pour se réchauffer thé chaud et  partie de boules.
Jean est aussi un jardinier hors pair, il produit une grande variété de légumes et parmi ceux-ci des potirons magnifiques, le plus gros pesait 24kg. Cependant il trouve le temps de voyager à travers tous les continents.
Continue longtemps comme ça Jean

Plage de Traon Erch


Voir les commentaires